fxb2hko6

 

L’ÉGLANTINE DE MON JARDIN

 

Elle a les mains devant son cœur, des doigts qui touchent des parfums,

Des pieds qui n'ont pas de moteur, et des gestes de physiciens,

L'églantine de mon jardin...

Elle a des amours de jeunesse qu'elle porte comme des petits chats

Quand on lui dit de les poser, elle vous regarde, ne comprend pas,

L'églantine de mon jardin...

 

Elle n'a pas de nom, pas de vie, elle vit seulement à quatre heures

Dans une chambre loin d'ici où se révèlent ses envies...

L'églantine de mon jardin...

Elle fait de la faiblesse comme d'autres font de la fierté,

Elle vous domine quand elle se baisse et ramasse votre fierté

L'églantine de mon jardin...

 

Elle a de la mélancolie qui ressemble à de la vertu

Quand on la pose sur un lit on dirait une enfant perdue

L'églantine de mon jardin...

Elle n'a pas de nom pas de vie, elle vit seulement à quatre heures

Dans une chambre loin d'ici où se révèlent ses envies...

L'églantine de mon jardin...

 

Elle a des lèvres entr'ouvertes d'où s'échappent des serpents

Qui se posent sur mes lèvres, envahissent mon étang...

L'églantine de mon jardin...

Elle a des barrières infranchies qu'elle n'ose pas escalader

Quand elle parle: elle rit et se penche pour vous regarder...

L'églantine de mon jardin...

 

Elle a bien un nom, une vie, mais je ne m'en rappelle plus

Elle s'est éclose dans ma vie, au jardin des sentiers battus,

L'églantine de mon jardin...

 

paroles et musique Morice BENIN